présidence de la ligue Guinéenne de Football Professionnel

by Kolazine / il y a 48 mois / 0 Commentaires
#

Le président du Hafia Football Club, Kerfalla Camara KPC, ne compte plus revenir sur sa démission à la présidence de la Ligue Guinéenne de football Professionnel. Une information, exclusive, que votre quotidien, leconakryka, a confirmée auprès de l’entourage proche de KPC. Selon notre source, c’est une page tournée. Mais, annonce-t-il, il continuera à servir le football Guinéen à travers son club, le Hafia FC et la Fondation KPC pour l’humanitaire qui a, d’ailleurs, beaucoup fait. L’on notera, entre autres ; la rénovation du siège de la ligue pro, son équipement, l’équipement des clubs, l’équipement des arbitres, primes et subventions revalorisées ….
Kerfalla Camara KPC ne reviendra plus à la ligue pro. Ce, malgré les différentes interventions et surtout, le souhait et la volonté exprimée du général Mathurin Bangoura.
Il vous souviendra que lors de la dernière réunion de la ligue, le Général Mathurien Bangoura, président du CI Kamsar, et vice-président de la ligue pro, avait demandé à ses pairs de lui laisser une semaine pour tenter de convaincre KPC de revenir à la présidence de l’institution qui organise les championnats de football ligue 1 et ligue 2.
Mais, il n’aura pas à attendre la date butoir. Car, le président du premier triple champion d’Afrique des clubs est décidé à ne plus revenir. Surtout, que lors de cette même réunion, le message de la Féguifoot de ne pas céder aux doléances de la ligue a été transmis. La Féguifoot ,dit-on, est inflexible sur le statut joueur et la désignation des arbitres.
A partir de là, la ligue pro considérée, à juste titre par beaucoup d’observateurs, comme une coquille vide, devra se trouver un autre président. Finalement, que la ligue pro acte la démission de son, désormais, ex président, est la meilleure option.
Pour rappel, KPC, président de la ligue pro, a démissionné le 17 aout 2018. La non gestion des licences des joueurs du championnat et la non-représentation de la ligue au sein de la commission centrale des arbitres ont été des raisons de sa démission.
Pour ce qui concerne l’arbitrage, d’ailleurs, la mauvaise nouvelle pour la Guinée, c’est la suspension de l’arbitre Baba Leno, pour 10 ans, par la Confédération Africaine de Football –CAF. Une honte continentale. C’est un arbitre dont le sifflet a créé beaucoup de frustrations dans le championnat Guinéen. Même si Baba Léno n’est pas le seul arbitre Guinéen dans le viseur de la CAF, faut juste rappeler, qu’un des points de la démission de KPC concerne l’arbitrage, plus que partial de certains hommes en noir.
En tous les cas, le retour de KPC à la présidence de la ligue appartient, désormais, aux calendes grecques. De source fiable, il ne reviendra plus, c’est irrévocable. C’est dire que le chapitre KPC-président de la LGFP est, définitivement, clos.
Leconakryka.







Commentaires

Kolazine


Kolazine, ... là où les cultures dialoguent.