Justice : La Guinée a dorénavant une politique national de réforme de la justice

by Kolazine / il y a 77 mois / 0 Commentaires
#

Le président de la République, Pr Alpha Condé a présidé la cérémonie d’adaptation de la politique national de réforme de la justice ce 16 juillet 2014 à la case de belle. Cette cérémonie a connue la présence de l’ambassadeur de la France en Guinée, des représentants des institutions internationales, ainsi que les membres du Gouvernement.
Ce document étant un remède aux disfonctionnements identifié dans le cadre des Etats généraux de la justice et d’autres documents couvres la période 2013-2022. Objectif de cette reforme est de permettre à la justice guinéenne d’être indépendante, impartiale, professionnelle, accessible, humaine et capable de rassurer les citoyens et les investisseurs.
« Il s’agit de l’accès au droit et à la justice, l’indépendance d’une magistrature responsable, le renforcement et la valorisation de capacité humaine et institutionnelle des acteurs et la lutte contre l’impunité » déclare le conseiller spécial du président de la république pour la réforme de la justice, Mamadou lamine Fofana.
De son côté, Me Cheik Sacko, ministre de la justice, garde des sceaux souligne qu’il faut se penser aussi à la justice transitionnelle pour réconcilier la Guinée elle-même. «Il faut changer un jour les pages d la e justice au rabais, nous pensons donc que la justice transitionnelle sera une justice qui saura garder juste et équilibre une Guinée réconcilié avec elle-même» ajoute t-il.
« La Guinée doit se donné du temps et surtout à se donner les moyens de son temps pour parvenir à accomplir toutes les réformes indispensables. Donc il faut appuyer cette démarche pour que le budget soit cohérent » a fait constater l’ambassadeur de la France En Guinée, Bertrand Cauchery t.
In essordeguinee







Commentaires

Kolazine


Kolazine, ... là où les cultures dialoguent.