Guinée : Environnement, la pluie s’annonce et Conakry exhume ses ordures

by Kolazine / il y a 67 mois / 0 Commentaires
#

Autrefois considérée comme la perle de l’Afrique, depuis des années, la capitale guinéenne peine toujours à faire sa toilette. Le constat est amer et même parfois déshonorant avec des carrefours jonchés d’ordures de toutes sortes, des caniveaux bouchés et c’est la chaussée qui paye les frais. Ici et là s’entassent des immondices difficiles à respirer.

Il faut attendre les grandes pluies comme c’est le cas maintenant pour mesurer l’ampleur de la situation. Les eaux de ruissellement dans leur passage font le peu de nettoyage pour tout déverser sur la chaussée au grand dame des usagers, obligés du reste à marcher ou rouler dessus.

Faut-il parler des multitudes de dépotoirs souvent en plein cœur de la ville, sur les grands axes et autres lieux publics. Conakry est aujourd’hui à l’opposé de tout ce qu’on savait d’elle : Une ville exemplaire, propre où il fait bon vivre. Pourtant, on se rappelle que des milliards de francs guinéens ont été englouti dans une sorte de campagne de nettoyage entamée, tambour battant par les autorités du gouvernorat de Conakry. Une N ème tentative restée lettre morte.

Le résultat, on le connait, une capitale toujours à l’image d’elle-même. Des sommes qui auront servi des causes personnelles. Et en attendant, nul n’ignore les risques que courent les citoyens, principalement en cette saison des pluies. Des risques d’épidémies déjà aggravés par le virus Ebola qui sévit depuis des années maintenant dans le pays. C’est dire que les nostalgique de cette ancienne image de la capitale guinéenne devront attendre encore pour longtemps ou peut-être ne jamais revivre cette époque. En attendant, silence on nettoie.

Amadou Keita







Commentaires

Kolazine


Kolazine, ... là où les cultures dialoguent.