Economie : Les télécommunications dans le collimateur du parti FIDEL

by Kolazine / il y a 70 mois / 0 Commentaires
#

Le parti FIDEL entendez, forces intègres pour la démocratie et la liberté était face aux hommes de médias ce mardi à la maison de la presse de Conakry. C’était à l’occasion d’une conférence organisée par ledit parti. En toile de fond, présenter et expliquer aux journalistes ce qu’il appelle ‘’la gestion mafieuse des recettes des télécommunications’’. De la situation des câbles à fibres optiques de la SOTELGUI, aux relations entre la SOTELGUI ETI SA et SODIACOM en passant par les fraudes et violations des contrats souterraines de l’entreprise, des sujets choisis et abordés par le conférencier.

Mohamed Lamine Kaba est président du parti FIDEL : « Au moment du retrait des Malaisiens, le chiffre d’affaire de la SOTELGUI était de 300 milliards, après deux ans de gestion du professeur Alpha Condé, on a une dette de 100 milliards lorsqu’on fermait la SOTELGUI. Il y a une nécessité de mettre en place un comité de gestion et de trésorerie. Le premier comité, géré par Moustapha Mammy Diaby n’a pas fonctionné. Ce comité s’est heurté à l’hostilité des dirigeants de la SOTELGUI. Il y a une gestion mafieuse. Oyé n’a pas accepté la SOTELGUI de travailler. On n’a pas dit d’enterrer la SOTELGUI, mais de donner sa gestion à d’autres entités ».

En conclusion, le parti FIDEL a fait des recommandations comme entre autres : La création d’une nouvelle entité, en lieu et place de l’actuelle SOTELGUI, pour jouer le rôle d’opérateur historique de l’Etat guinéen en lui rétrocédant toutes les prérogatives. Il ya également la modernisation et l’extension des installations, la mise en place d’une commission d’enquête parlementaire en vue de statuer sur les recettes. Un document synthèse sur l’ensemble de la gestion de cette entreprise a été produit et distribué aux journalistes.

Amadou Keita







Commentaires

Kolazine


Kolazine, ... là où les cultures dialoguent.