Economie : Diminution du prix du carburant, différemment appréciée dans la population

by Kolazine / il y a 70 mois / 0 Commentaires
#

Suite à la baisse du prix du baril qui se négocie aujourd’hui entre 50 et 54 dollars, beaucoup de guinéens s’attendaient à ce que le pays suive le même mouvement, c'est-à-dire que le prix du litre diminue à la pompe. Rappelons d’ailleurs que cela faisait parti des récentes revendications des centrales syndicales.

Et après des mois, le gouvernement décide de revoir à la baisse le prix du litre de l’or à la pompe. 1000 fg, le montant décidé pour satisfaire ce besoin. Désormais le prix du litre d’essence est de 9000 fg au lieu de 10000 fg à la pompe. Mais certains citoyens rencontrés à la gare routière de Bambéto, estiment que cela est très petit vu que les guinéens vivent dans la précarité : « Nous, ont espéraient jusqu’à 5000 fg de diminution et au lieu de ça, le gouvernement n’enlève que 1000 fg. Nous pensons que même avec 5000 fg, le gouvernement peu s’en sortir. Si c’est comme ça, mieux vaut laisser comme tel parce que cela ne change en rien. Vous voyez le transport est toujours le même », nous confie un passagers.

Un autre que nous avons croisé non loin du rond-point, a une toute autre idée : « Je pense qu’il faut comprendre le gouvernement, le pays peine à sortir d’une crise due à une épidémie de virus Ebola. Notre économie s’est affaissée et aujourd’hui, l’Etat a besoin de ressources pour pouvoir faire face à ces dépenses comme les salaires et autres. Peut-être qu’ils feront des efforts mais pour l’instant je pense que ce n’est pas mal »

En attendant, une bonne des citoyens pensent qu’il fallait pour le gouvernement faire des sacrifices supplémentaires pour aider la population en revoyant cette diminution car, pour eux tout est lié cela.

Auteur : Amadou Keita







Commentaires

Kolazine


Kolazine, ... là où les cultures dialoguent.