Portrait : Djéliké Kourymady Dioubaté la voix du lion

by Kolazine / il y a 101 mois / 0 Commentaires
#

Djélyké Kourymady Dioubaté est un artiste guinéen à la voix de lion. Né le 1er janvier 1975 à Kankan, Kourymady appartient à une famille de griot de père et mère. Fils de Sidiki Dioubaté et de Gnalen Fin Kanté, tous de l’ensemble instrumental Morifindjan Dioubaté. Très tôt, son père l’enverra à kérouané près de son grand père Djély Mandia Soronfomady à coté duquel il passera quelques années de l’école coranique.
A son retour à Kankan, son père l’inscrira en 1983 à l’école primaire de Timbo. Arrivé en 8ème année, Djélyké foulera le sol de la capitale Conakry pour apprendre la menuiserie au centre de la formation professionnelle (CFP) de Donka, où il sortira après trois (3) ans d’étude avec un diplôme.
Après ce cursus, Djélyké Kourymady ne cessera de suivre sa mère Gnalen Fin Kanté dans les cérémonies de mariage ou de baptême. Un jour, il eut le courage d’accompagner son grand frère Sidimady Dioubaté, l’ex mari de la chanteuse Koulako Sayon Camara à l’occasion d’une fête de Tabaski à la Sig Madina (Conakry) en 1992. Désormais, Djélyké prendra l’habitude de l’accompagner dans les cérémonies de réjouissance notamment, les mariages et baptêmes à travers lesquels il aura le courage de chanter devant le public.
Par la puissance de sa voix, son idole Mory Djély Deen Kouyaté le bélé béléba de la musique guinéenne, qui il aimait imiter, le sollicitera pour travailler avec lui, Chose que la mère de Djélyké accueillera à bras ouverts en 1993.
Au fil du temps, kourymady recevra l’offre de l’Ambassadeur de la musique guinéenne Sékouba Bambino Diabaté, qui lui proposera d’aller lui représenter au restaurant Awchmar chez Fatou Sylla où ce dernier animait des soirées avec son frangin Amadou Foula Bah dans les années 1998-1999.
Comme Dieu sait faire les choses, dès sa première soirée, Djélyké parviendra à séduire Rougui Baldé, la PDG de Gris Gris Production qui aimera beaucoup sa manière de chanter. Voilà l’arrivée de son premier album « Yarabi Définitif » qui sera produit par cette dernière en 2001. En 2008 Kourymady se débrouillera avec l’aide de ses amis à faire son deuxième album « Amour Prépayé » qui est une autoproduction et qui sera beaucoup apprécié par les mélomanes. 6ans après en 2014, il sort son troisième album « Polygamie » qui, aujourd’hui est entrain de faire tabac dans la capitale. Le morceau far du même nom que l’album est joué un peu partout en Guinée tellement le rythme est bien cadencé.
Cet un album produit par son propre label « Koury Production » est arrangé par Naroumba kouyaté, Mohamed dicky Soum et Koudou Attanas. Avec ce nouvel opus, Kourymady a déjà fait deux spectacles en Belgique et à paris. Mais il faut rappeler qu’en 2005, l’artiste avait participé à des séries de concerts de réconciliations en Allemagne, Belgique et à Dortmund avec Sékouba Bambino, Namassa, Aboubacar 2 Diaby, Dianka Diabaté pour ne citer que ceux-là. L’artiste Kourymady compte aller plus loin avec cet opus.
Samba Marco







Commentaires

Kolazine


Kolazine, ... là où les cultures dialoguent.