Sportfoot : Après la suspension de l’arbitre mauricien, des voix s’élèvent

by Kolazine / il y a 97 mois / 0 Commentaires
#

Rajindraparsad Seechum, considéré comme étant le perturbateur de la rencontre en quart de final de la 30ème édition de la coupe d’Afrique des nations entre la Guinée Équatoriale et la Tunisie, le Mauricien a reçu depuis la fin de ce match de nombreuses insultes et menaces de mort sur sa page Facebook.

C’est pourquoi, tout récemment, le président de la Fédération mauricienne de football, Samir Sobha, a levé le ton en apportant son soutien sans faille à Rajindraparsad Seechurn dans les colonnes du journal Le Mauricien : « Seechurn n'a rien à se reprocher. Il a fait ce qu'il fallait. Il ne mérite pas une telle sanction. L'arbitrage mauricien est réputé sur le plan continental. »

Pour sa part, l’entraineur Esteber Beccker affirme « Je pense qu’une équipe comme la Tunisie devait être triste d’avoir perdu contre une plus petite équipe, a lancé l’Argentin lors d’une conférence de presse. La Tunisie est au top contrairement à la Guinée équatoriale. Ils veulent justifier leur défaite par des arguments et des attitudes non-footballistiques. Si la Tunisie avait été bonne, elle aurait gagné 4-0. Au final, il y a eu 1-1 à la fin du temps réglementaire et ils avaient encore 30 minutes de prolongation pour marquer un but. La Guinée- équatoriale a été meilleure durant ces prolongations. Les Tunisiens ont défendu avec cinq défenseurs, quatre milieux de terrain et un jeu agressif. Nous sommes plus jeunes qu’eux et ils ont essayé de nous intimider chez nous. Non, non, non, ce n’est pas comme ça que marche le fair-play et le football ».

Opposé cet après-midi avec la Guinée Equatoriale, Andre Ayew met en garde l’arbitrage dans cette rencontre qui déterminera le second finaliste face au pays organisateur pour la sainteté du football africain

Amadou Labaya Camara

664748489








Commentaires

Kolazine


Kolazine, ... là où les cultures dialoguent.