Chemin de fer Conakry-Niger : « Nous voulons que les 663 km de chemin de fer renaissent », dixit Yamoussa Touré, secrétaire général de COSTREG

by Kolazine / il y a 82 mois / 0 Commentaires
#

Le chemin de fer Conakry-Niger, est une œuvre construite par des Guinéens et pour des Guinéens grâce à la colonisation bien avant l’indépendance de la Guinée. Il est regrettable qu’une telle œuvre gigantesque soit bradée par des individus sans foi ni loi. Surtout, au vue et au su de toutes les autorités compétentes du pays. A l’arrivée du Pr Alpha Condé au pouvoir en 2010, ce dernier a voulu connaitre la destination de ces rails Conakry-Kankan en vue de situer les responsabilités. Mais, en vain ! Parce que, jusqu’à présent, personne ne veut indexer les auteurs et leurs commanditaires du démantèlement des rails Conakry-Niger.

Lors de la récente conférence de presse, organisée par le collège des syndicats l’ONSLG, COSTREG et CGFOG pour s’exprimer sur le monopole des autorités portuaires guinéennes, ont accusé le groupe Bolloré dans l’affaire du démantèlement des rails du chemin de fer Conakry-Niger. C’est un dossier qui figurait entre les points à débattre. A ce sujet, le camarade Yamoussa Touré a dit :

«Notre pays fait pitié, nous allons de malheur en malheur, des retraités qui perçoivent des pensions misérables doivent être défendus. Voila des cadres qui ont apporté leur part de contribution à la consolidation de la nation guinéenne, en construisant ce chemin de fer Conakry-Niger. Aujourd’hui, ils sont laissés pour compte. Ils tirent le diable à la queue». Et, il n’y a plus d’espoir pour la renaissance des chemins de fer en Guinée. Parce que, tout simplement, la conception de chemin de fer est défigurée par un groupe pour les bleus zone. Qu’est-ce que, cela veut dire bleue zone?, s’interroge le syndicaliste Yamoussa Touré, avant d’inviter des Guinéens de faire beaucoup attention : « Et, nous voulons que les 663 km de chemin de fer renaissent encore en Guinée ».

mamady sidibé







Commentaires

Kolazine


Kolazine, ... là où les cultures dialoguent.