Fête internationale de la femme, le message de Marième Camara, PDG des créations Mariéla.

by Kolazine / il y a 19 jours / 0 Commentaires
#

A l’instar des autres pays du monde, la Guinée a célébré le dimanche 8 mars 2020, la journée internationale de la femme. A cette occasion, notre rédaction a rencontrée madame Marième Camara, PDG des créations Mariéla, qui a bien voulu nous livré son message en ce jour solennel.
Dans son message de circonstance, la patronne des créations Mariéla, a d’abord magnifié la bravoure de la femme guinéenne, mais tout en regrettant le manque d’entente entre elles.
« Nous savons que les femmes sont dévouées, courageuses. Elles sont les premières à se lever et les dernières à se coucher. Mais il est regrettable de constater qu’il n’y a pas d’entente entre elles. Que ça soit dans les quartiers ou dans les foyers, elles ne conjuguent pas le même verbe. Alors que le développement d’un pays passe en premier, par les femmes, mais si celles-ci ne se comprennent pas, comment est-ce que notre pays, qui est notre héritage commun, pourra aller de l’avant ?», nous martèle dame Marième Camara.
Plus loin, elle exhorte aux femmes guinéennes de servir de bons exemples et de participer positivement, à l’éducation de ses enfants, surtout à l’ère de la nouvelle technologie.
« Nous avons des enfants désemparés. Depuis l’arrivée de la nouvelle technologie, ils veulent tous se comportés comme des blanc sur des les réseaux sociaux. Alors que nous sommes des africains, nous avons notre propre culture et notre religion qui ne nous permettent d’avoir de tel comportement. Si nous les femmes, on ne se lève pas pour nos enfants, on finira par les perdre », averti celle qu’on appelle affectueusement, Gbalan Gbalan.
Avant de terminer son propos, Marième Camara a par ailleurs, tenu à présenter ses condoléances à toute la famille biologique, mais également, à la famille sportive du monde, suite à l’accident tragique de l’équipe de football ‘’Etoile de Guinée’’, qui a coûté la vie à huit (8) joueurs et enregistré plusieurs blessés de cette formation.

Samba Marco







Commentaires

Kolazine


Kolazine, ... là où les cultures dialoguent.