Santé : Madame Camara Djénè Condé offre des kits sanitaires aux centres médicaux communaux de Matam

by Kolazine / il y a 34 mois / 0 Commentaires
#

Dans le souci de voler au secours des habitants de la commune de Matam, madame Camara Djénè Condé, chef d’entreprise de la coopérative guinéenne de business et membre de la confédération nationale des femmes de Guinée, a procédé à la remise des kits sanitaires à trois centres de santé de la commune de Matam. La cérémonie de remise a eu lieu ce samedi 17 décembre 2016, au centre médical communal de Matam.

Devant les représentants des structures sanitaires et invités venus pour la circonstance, madame Camara Djénè Condé a dit que c’est dans le sens purement humanitaire qu’elle a fait ce don. « C’est dans mon domaine ou j’ai de l’expérience. J’ai décidé de faire le don dans mon domaine qui est le nettoyage. C’est pourquoi, j’ai jugé nécessaire de donner ce don aux centres de santé qui se trouvent dans la commune de Matam ou je suis née et grandie ».

Sur la composition du don, elle a indiqué : « ce don est composé des kits de nettoyages y compris des raclettes, balais, râteaux, des protèges nez et les poubelles. Coup global est estimé à vingt quatre millions de francs guinéens. Il y a 150 unités de balais, 150 unités de raclettes, 150 unités de brosses, 30 râteaux, 75 paquets de protèges nez et 15 poubelles roulettes. Tous ces matériaux vont permettre à l’évacuation des déchets sur le site ».

Avant de dire : « C’est mon premier pas sur les centres de santé et je compte poursuivre cela. Dans un ou deux mois, nous y reviendrons encore pour d’autres actes. Vous devez retenir aussi que ce n’est pas ma première fois de faire des dons. Je l’ai fait sans bruit dans les mosquées de la commune de Matam notamment la mosquée de Coleah, Madina et la grande mosquée Fayçal »

Parlant du choix des centres de santé, elle a dit : « j’ai visé ces centres parce c’est là que tout le monde se retrouve. Tout le monde vient ici, il y a pas de problème de peulh, malinké, soussou ni de forestier. C’est un lieu public ou tout le monde se retrouve. Vouloir faire ailleurs ça n’a pas de sens »

Au nom des structures bénéficiaires, le Directeur du centre de santé de Matam, Dr Sékou Keita, a remercié le donateur pour ce geste qu’il qualifie de magnanime. « Je suis vraiment comblé de joie à ce geste qu’elle vient de faire. C’est un signe de rapprochement et de la collaboration entre les structures sanitaires et la population. Si un élément de la communauté dans ses fonctions de chef d’entreprise ait la bonne idée de venir offrir des choses dont on a besoin, ça vient du cœur »

Sur la gestion des déchets dans les centres de santé, il a dit : « La gestion des ordures est un problème très criard dans les centre de santé. Nous avons tous des grands problèmes de gestion des ordures. Et ce qu’il nous faut réellement pour gérer cette situation, c’est ce qu’elle vient de nous donner. Elle nous a donné des raclettes, balais, râteaux, des protèges nez et les poubelles. Nous l’a remercions vivement et nous allons gérés les choses à bon escient »

Il faut noter que don est destiné au centre médical de Matam, de Coleah et Madina

Daouda Yansané







Commentaires

Kolazine


Kolazine, ... là où les cultures dialoguent.