Guinée : Affaire Tamsir, des ONG féminines se font entendre au cours d’une marche pacifique à Conakry

by Kolazine / il y a 52 mois / 0 Commentaires
#

Le sujet continue à défrayer la chronique et alimenter les débats à Conakry. Et pour la première fois, des ONG féminines braves les rues de Conakry pour montrer leur désapprobation dans l’affaire de viol dont Tamsir un jeune artiste et musicien guinéen se serait rendu coupable sur une fille.

Il s’agit des ONG « Stop aux violences faites aux femmes et aux filles », l’ONG femme, développement et droit. Au cours d’une marche qu’elles ont organisé ce mercredi, ces femmes voulaient exprimer par cet acte leur désaccord et leur mécontentement par rapport à la vidéo publiée tout récemment sur Facebook et qui depuis fait des remous dans la capitale. Parties du port autonome de Conakry, ces femmes ont terminé leur marche devant le ministre guinéen au droit de l’homme. Sur leurs pancartes qu’on pouvait voir, c’était écrit : « Pas de viol, non c’est non ! » Et du port autonome de Conakry, elles se sont dirigées, accompagnées de certains jeunes en signe de soutien, elles se sont rendues au secrétariat aux affaires religieuses. Le messages est simple, Fatou Baldé est membre du collectif : « On s’est arrêtée pour demander à ces religieux qu’est qu’ils font pour sensibiliser ces gens et expliquer que même la religion est contre le viol. » .

Etape suivante, le ministère des affaires féminines. La, ministre Sanaba Kaba s’est adressée à elles en ces termes : « Le département de l’action sociale qui est en charge de prendre en compte les questions de femmes est engagés pour que la femme guinéenne soit respectée dans ses droits. Ce qui s’est passé, nous le regrettons amèrement et nous avons suivi avec beaucoup d’attention votre mémorandum, nous prenons l’engagement que le contenu sera traité à bon essayant. »

Et enfin, le ministre guinéen de la justice a promis que la justice prendre toutes ses responsables dans la dite affaire.

Amadou Keita







Commentaires

Kolazine


Kolazine, ... là où les cultures dialoguent.