Affaire Rogbanè: Malick Kébé et autres condamnés, fin de poursuite pour Soriba Sorel et Sékou Batouta

by Kolazine / il y a 54 mois / 0 Commentaires
#

Le tribunal de première instance de Dixinn a condamné ce jeudi Malick Kébé, Abdoulaye M'baye et quatre autres prévenus pour homicides involontaires dans le procès sur le drame de Rogbané dans lequel 33 jeunes gens avaient trouvé la mort. Les deux autorités, à savoir le gouverneur de la ville de Conakry Soriba Sorel Camara et le président de la délégation spéciale de Ratoma Sékou Batouta Camara, ont été renvoyés des fins de la poursuite pour délit non constitué.

Pour la répression, les condamnés ont écopé de cinq (5) mois et huit (8) jours de prison. Sur l'action civile, ils sont condamnés à payer solidairement 5 millions de francs guinéens à chacune des familles des 33 victimes.
Le 02 janvier, dans son réquisitoire, le ministère public avait requis un an de prison contre Malick Kébé, Abdoulaye M'baye, Levy Saint-Etienne Camara, Habib Diallo, Mohamed Lamine Sylla et Seydouba Camara. Concernant Soriba Sorel Camara et Sékou Batouta Camara, il avait sollicité leur renvoie aux fins de la poursuite pour délit non constitué.
Les 08 prévenus suscités étaient poursuivis pour homicide involontaire après la bousculade meurtrière qui avait fait 33 morts le 29 juillet 2014, au lendemain de la fête de Tabaski. En infligeant cinq mois et huit jours à Malick Kébé, directeur suspendu de l'Agence Guinéenne des Spectacles et les autres, le tribunal les a condamnés au temps mis en prison. Ils sont donc libérés.
in guineenews







Commentaires

Kolazine


Kolazine, ... là où les cultures dialoguent.