Infrastructures sportives: quand Kerfalla Camara ‘’Kpc’’ place la barre haut !

by Kolazine / il y a 23 mois / 0 Commentaires
#

Il aura fallut défier la pluie pour découvrir ce qui apparait aux yeux des spécialistes, une architecture futuriste. En termes d’infrastructures, jamais une académie sportive de telle beauté et solidité n’a germé dans l’esprit d’un investisseur. Une prouesse technologique appréciée à sa juste valeur et qui peut désormais faire partie des réalisations de pointe sur le continent. En un mot comme en mille, l’académie qui sort de terre à Khorira est tout simplement pharaonique. Sous la houlette de Sanoussy Bantama Sow, ministre des Sports, de la culture et du patrimoine historique, une brochette de personnalités ont honoré de leur présence la ‘’visite-guidée’’. On peut citer, Saïd Oumar Kalibaly, ministre des Postes et de l’économie numérique, Antonio Souaré, président du club Horoya et président de la Fédération guinéenne de football. Entre autres. Les travaux y évoluent à un rythme satisfaisant. L’on estime à 85% le niveau du chantier. L’inauguration est prévue en janvier 2021. L’initiateur de ce chef d’œuvre a voulu rendre hommage à certaines têtes d’affiche du célébrissime Hafia, triple champion d’Afrique, à travers quatre blocs administratifs. Ainsi, Cherif Souleymane, feu Soumah Soriba Édenté, feu Naby Laye Camara Papa et Thiam Ousmane Tolo sont immortalisés à jamais. Devoir de mémoire oblige. Et ce n’est pas tout. Quatre terrains de jeu porteront les noms d’autres célébrités. Il s’agit des feus Mamadouba Maxime Camara, Morciré Sylla, Bangaly Sylla et Mamadou Aliou Keita « Jolea ». Après la visite des lieux, le ministre Sanoussy Bantama Sow a fait des recommandations allant dans le sens de pluridisciplinarité pour une meilleure pratique du sport de manière générale. « On ne peut pas réaliser ces infrastructures sur 13 hectares sans penser à faire une piscine. Il faut penser à une piscine olympique, cela peut aider les autres disciplines qui se battent dans ce sens. Il faut penser à un terrain de basket, de volleyball…», recommande-t-il. Pour Kefalla Camara Kpc, si le travail a été globalement approuvé, il est question de prendre en compte de toutes ces remarques et recommandations. « Nous continuons à investir, on ne peut donc pas vous parler du coût d’investissement à ce stade du projet. C’est un investissement sur fonds propres. Je n’ai vécu qu’en Guinée. Tout ce que j’ai gagné, je l’ai gagné qu’en Guinée, et je l’investis en Guinée. Je pense que tous ceux qui ont fait quelque chose pour la Guinée, quel que soit leur domaine d’activité, doivent être immortalisés. Ceux qui ont incarné notre drapeau et notre emblème à l’international, nous devons faire en sorte que leurs enfants soient fiers d’eux. C’est la raison pour laquelle nous avons décidé de baptiser ces bâtiments au nom de certaines gloires du Hafia 77», dira Kerfalla Camara Kpc. Pour sa part, le président de la Feguifoot, Mamadou Antonio Souaré n’a pas tarit d’éloges pour l’initiateur. «Je suis heureux de retrouver une telle initiative dédiée au football, dédiée à la jeunesse et à la formation surtout de l’élite du football guinéen et africain. Très sincèrement, mon fils KPC n’a pas fait cela pour lui ou ses enfants. Vous savez, quand vous investissez dans le football avec de telles envergures, vous l’avez fait pour l’éternité », a-t-il affirmé. Morgan Envoyé spécial www.conakrynet.info morgan1535@gmail.com 655 77 44 44







Commentaires

Kolazine


Kolazine, ... là où les cultures dialoguent.