Guinée: Accords politiques du 3 Juillet, Aboubacar Somparé donne sa part de vérité

by Kolazine / il y a 69 mois / 0 Commentaires
#

Il ya près de trois ans que se réunissaient les acteurs de la vie politique guinéenne autour d’une table, l’objectif étant de parvenir à un accord pour désamorcer la crise de confiance et de méfiance qui caractérisait la classe politique guinéenne.

A l’issue de leur rencontre qui a duré des jours, un accord a été trouvé. Il prenait en compte entre autres, l’organisation des élections. Mais lesquelles ? Depuis cette date, la polémique est de mise entre les acteurs de la classe politique.

L’opposition tient mordicus que les communales et les communautaires devraient être organisées avant la présidentielle alors que la mouvance va à l’opposé. Ainsi le sujet ne cesse d’alimenter les débats, les supputations et les suspicions.

Interrogé tout récemment sur la question, Aboubacar Somparé, ancien président de l’assemblée et co-facilitateur du dialogue politique inclusif entre gouvernement, mouvance et opposition sort de son silence : « Les accords du 3 Juillet concernent essentiellement les élections législatives mais au cours des débats, l’opposition a posé le problème des communales. Pourquoi ? Parce que les délégués qui ont été mis en place, leur durée légale c’est six mois, les six mois étant expirés, il fallait qu’on les remplace. Donc il fallait procéder obligatoirement aux élections communales. Nous avons discuté, on a réservé les accords proprement parlés aux élections législatives. Par la suite, il ya eu un additif qui a parlé des élections communales pour le premier trimestre de 2014. Cela n’a pas été fait, ça c’est la faute à la CENI. On ne va pas imputer cela à quelqu’un d’autre. C’est ça la vérité », précise l’honorable Aboubacar Somparé.

Amadou Keita








Commentaires

Kolazine


Kolazine, ... là où les cultures dialoguent.