Boffa : ADD France-Guinée et ses partenaires offrent un forage aux habitants de Dakhagbé

by Kolazine / il y a 34 mois / 0 Commentaires
#

L’association des ressortissants pour le de développement de Dakhagbé en France (ADD France-Guinée) en collaboration avec le FORIM, Villages Dogons et PS-Eau, a procédé à la réalisation d’un forage à Dakhagbé. La cérémonie d’inauguration de cet édifice a eu lieu ce dimanche 18 décembre 2016, en présence des autorités de Boffa.
Avec un cout global de 13 milles dollars financés par l’association et ses partenaires, ce forage vient de combler le déficit en eau potable dont souffrent les habitants de cette localité.
Devant des autorités et les bénéficiaires, Madame Camara Aminata, la présidente de l’ADD, a dit que l’idée de la réalisation de ce forage est venue d’un constat très critique au cours d’une visite au village. « En vacances en Guinée en 2010, je me suis décidée avec quelques connaissances à me rendre en visite familiale au village de Dakhagbé d’où nous sommes originaires. L’accueil a été fraternel et empreint de convivialité.
Cependant, déclare-t-elle, les conditions de vie lamentables auxquelles étaient confrontés les habitants sautaient aux yeux et paraissaient déplorables. « Les parents ont sollicité notre aide relative au développement du village à travers la réalisation d’infrastructures de base par ordre de priorité. Ainsi, ils nous ont exprimé leurs vœux pour les besoins les plus urgents.
Parmi les premiers besoins, figurent la réalisation d’un point d’eau potable, la construction de latrines, l’extension de l’école primaire de trois classes à 6 salles de classes pour accélérer la scolarisation de tous les enfants, surtout les filles et la construction d’un centre de santé », a fait savoir madame Camara.
Sur l’importance de ce point d’eau, elle dit : « la réalisation de ce forage permettra non seulement de stopper la propagation des maladies hydriques telles que : le cholera, la dysenterie etc.…, mais aussi d’améliorer globalement les conditions d’existence de la population du village de Dakhagbé en leur permettant notamment de réduire chaque année les milliers d’heures de corvée d’eau assurée par les femmes et les enfants, ce qui augmenterait ainsi le taux de scolarisation chez les enfants, surtout les filles.
Avant de clôturer ses propos, madame Camara a déclaré que son association continuera à faire d’autres œuvres pour cette localité.
De son coté, Fodé Moussa Bangoura, président de la délégation spéciale de Tounyifili, a exprimé sa joie par rapport à la réalisation de cet édifice dans sa localité. « Je suis très heureux ce matin et je tiens à vous dire que ça vient s’ajouter au pack pétrolier de la commune géré par l’agence communale de l’eau. C’est un soulagement pour la population de Dakhagbé qui va dorénavant se procurer de ce forage afin de se désaltérer et faire tout leur usage.
De poursuivre, il a dit : « Je leur exhorte là propriété, l’engagement des utilisateurs et la surveillance des responsables locaux. Je lance un appel aux autres. C’est un exemple à suivre pour tous les ressortissants de Tounyifili. Cette initiative est à saluer et nous tendons la main à toutes les bonnes volontés fils et amis de la localité d’emboiter le pas de l’ADD »
Au nom des populations bénéficiaires, Aboubacar Camara, président du district de Dakhagbé à remercié les donateurs. « C’est ouf de soulagement pour les habitants de mon district. Nous disons aux donateurs de poursuivre leur œuvre pour le développement de notre village. Nous avons déjà mis en place une commission composée de cinq membres pour l’utilisation de ce forage à bon escient »,a-t-il rassuré
Il faut noter que cette association qui à la base de ce don a été créée en 2013 pour le développement de leur localité.
Daouda Yansané depuis Boff







Commentaires

Kolazine


Kolazine, ... là où les cultures dialoguent.