Guinée : Cheick Amadou Camara, « On fait une mascarade de congrès, le congrès n’a pas tenu ses promesses»

by Kolazine / il y a 51 mois / 0 Commentaires
#

Après le congrès du PUP qui s’est tenu tout récemment à Conakry, un congrès qui avait pour objectif de renouveler les instances dirigeantes de l’ancien parti au pouvoir, c’était autour ce mardi de l’ancien ministre de l’économie et des finances, un ancien homme fort du PUP, parti de l’Unité et du Progrès, l’honorable Cheick Amadou Camara de rencontrer les journalistes à la maison commune des médias à Coleyah Lancébonyi.

L’homme ne cache pas son désaccord quant à la nouvelle configuration du PUP issue de son dernier congrès. D’ores et déjà, il dit ne pas la reconnaitre : « L’autre partie le veut ou nom, nous sommes appelés à nous retrouver, ça ne se passe pas comme ça. On fait une mascarade de congrès, le congrès n’a pas tenu ses promesses et on veut imposer aux militants et sympathisants qui déjà parlent de victoire par rapport à la relance du parti. On ne peut pas baisser les bras comme ça. Tous les partis pour la plus part, ont tenu leur congrès, ils les ont tenu sans l’intervention de la police ou de la gendarmerie. Pourquoi le PUP ? C’est normal que nous n’allions pas nous entendre. Chez nous, ce n’est pas une société à responsabilité limitée, c’est un parti politique.»

A l’allure où vont les choses, on n’est plus que sûr que rien ne va plus désormais au sein de l’ancienne et puissante formation au pouvoir pendant 24 ans dans le pays. Une situation que reconnait librement le conférencier : « Un parti de l’envergure du PUP, il faut s’attendre toujours à ce genre de crise. Moi j’apprécie ce qui s’est passé parce que cela prouve tout le dynamisme qui caractérise le parti, notamment en cette phase cruciale de relance de ses activités. »

Il faut s’attendre, à la suite des choses, à un nouveau congrès de l’unité et du progrès. A suivre.

Amadou Keita








Commentaires

Kolazine


Kolazine, ... là où les cultures dialoguent.