Economie : Crise de petites coupures, la banque centrale vers une recherche de solution

by Kolazine / il y a 53 mois / 0 Commentaires
#

De plus en plus et depuis quelques temps, on constate l’absence ou l’insuffisance de petites coupures sur le marché des changes. De ce fait, plusieurs secteurs sont affectés à commencer par celui du transport urbain et interurbain. Les disputes et parfois les conflits sont régulièrement constatés entre passagers et conducteurs à propos de monnaies. Il s’agit principalement des billets de 100 et de 500 fg.

La récente diminution du prix du carburant a certainement eu une incidence sur le coût du transport qui a été légèrement revu à la baisse. Au lieu de 1500 fg par tronçon, le nouveau tarif du transport dans la capitale est désormais de 1300 fg le tronçon.

Seulement, par manque de petites coupures, les citoyens sont obligés de payer 1500 fg comme par le passé. A cet effet, selon des sources, la banque centrale de la république de Guinée travaille actuellement pour le règlement du déficit de billets de 100 fg.

Une discussion avec les banques primaires serait en cours pour régler cette question. Interrogé récemment sur le sujet, Louncény Nabé a précisé : « On a demandé aux banques de faire en sorte que la politique de la banque centrale en la matière, surtout avec la baisse du prix du carburant qui a été décidée récemment, la baisse du transport qui a été décidé dans la foulée aussi que le problème de petites monnaies soit réglé. Nous continuons de discuter avec les banques pour que les petites coupures puissent sortir, surtout qu’elles puissent circuler dans le public », a fait savoir le gouverneur de la banque centrale de la république de Guinée.

Amadou Keita







Commentaires

Kolazine


Kolazine, ... là où les cultures dialoguent.