FESPACO 2019: Un Clap de fin riche en émotions, le film ‘’The mercy of the jungle’’ du Rwandais Joël Karakezi gagne l’Étalon du Yennega

by Kolazine / il y a 5 mois / 0 Commentaires
#

uagadougou. Samedi 2 mars 2019: les rideaux sont tombés sur le cinquantenaire du FESPACO dont la 26ème édition a comblé toutes les attentes. Le comité d’organisation a promis des émotions fortes pour la fin au palais des sports de Ouaga 2000.
Comme à la cérémonie d’ouverture, au stade municipal le 23 février 2019, ceux qui ont fait déplacement ont été ébloui par la mise en scène monté de toutes pièces par le directeur artistique Aka Kora qui a fait montre de capacité de création au-dessus de la moyenne. Un génie cet Aka Kora.
Tout commence par l’entrée spectaculaire des chefs d’Etat, Marc Christian Kaboré du Burkina Fasso qui a reçu ses homologues Paul Kagamé Du Rwanda et Ibrahim Aboubacar Keita du Mali. Puis, on observe, sous un accompagnement musical d’une kora appuyé par une batterie, la rentrée du trophée de l’Etalon du Yennega, porté par une jeune femme parée de colliers traditionnels avec une originale.
Avec l’art et la manière on a refermé la plus grande fête du cinéma Africain. C’était l’heure de la moisson de trophées du FESPACO.
Le discours du commissaire général de FESPACO commence par rendre hommage au réalisateur Mauritanien Med Hondo, détenteur de l’Etalon du Yennega en 19187, décédé, peu avant la fin de cette 26ème édition. On a assisté à la prestation du ballet national du Rwanda pour ouverture, véritablement la soirée.
Prix spécial Felix Houphouët Boigny du conseil de l’entente au réalisateur Ivoirien Maurice Wez de la Cote d’Ivoire.
Prix spécial de l’UIMOA







Commentaires

Kolazine


Kolazine, ... là où les cultures dialoguent.