Interview : Ibrahima Marco Bah, « Nous restons le Hafia et le plus grand club du pays »

by Kolazine / il y a 52 mois / 0 Commentaires
#

Ce Weekend, les quarts de finale de la 56ème édition de la coupe nationale sont joués sur les différents stades du pays. A Conakry, le Hafia Fc a reçu le Horoya. Score final : 1 but à 0 pour les rouges et blancs de Matam.

Une rencontre entachée d’agissements, suite à beaucoup de contestations des supporters du Hafia Fc, c’est pour quoi après le match, on a rencontré le chargé de communication de la dite équipe qui nous a livré ses sentiments.

Pour ce qui est de leur défaite face au Horoya AC, Ibrahim Marco Bah nous confié que: « Cette élimination est une conjugaison d’efforts entre l’arbitre et ses commanditaires. Tout le monde a vu aujourd’hui, c’est très dommage pour le football guinéen que ça se passe comme ça. Des arbitres aux ordres qui prennent de l’argent pour faire ce qu’ils veulent et aujourd’hui ce qui s’est produit là, c’est vraiment dommage »

Avant de rajouter « Mais, il faut reconnaitre également, vous êtes témoin de cette histoire au quotidien du football guinéen. On retiendra que le Hafia a marqué, il a obtenu deux penaltys non sifflés et n’eut été la présence de notre président Kerfalla KPC Camara, la première vague qui avait bondi allait tout casser sur son passage. Heureusement, avec sa sagesse, il a pu maitriser ces supporters »

Continuant sa communication, Ibrahim Marco bah a dénoncé l’attitude des hommes en noir « C’est des arbitres quant ils doivent siffler un match, ils viennent vous voir pour prendre de l’argent. Si le cas contraire se produit, ils jouent contre vous, sinon à force égale, on était au- dessus du Horoya ce soir»



Même si, sur l’agression de l’arbitre du jour Baba Leno, le chargé de communication ne manquera pas de fustiger le comportement anti sportif de certains supporters : « Cependant, je regrette fort l’acte de ce supporter qui a mis main sur l’arbitre Baba Leno. De tout évidence, nous condamnons avec la dernière énergie ce comportement ignoble de ce supporter »

Pour finir, il a enfoncé le couteau dans la plaie en dénonçant certains agissements de l’instance faitière du football guinéen « La fédération a répété une chanson mal conçue depuis toujours. Qui est encore réélu ? On va vivre les mêmes choses, nous on ne se laissera jamais faire car, notre arme c’est de ne pas accepter de tels agissements, nous restons le Hafia et le plus grand club du pays »

Il faut rappeler que les demi-finales de cette coupe nationale se joueront ce weekend entre Lelou Fc –AS Kaloum et Horoya – Gagan Fc

Amadou Labaya Camara

664748489








Commentaires

Kolazine


Kolazine, ... là où les cultures dialoguent.